Nous utilisons des cookies (cookies CLAAS et de fournisseurs tiers, p. ex. Google Analytics) afin de vous faciliter la navigation sur notre site Internet et de vous proposer des contenus mieux adaptés à vos centres d'intérêt. Afin de vous permettre de poursuivre votre visite sur notre site Internet, seuls des cookies techniques sont placés sur votre ordinateur. Si vous acceptez les cookies, cette décision s'applique à tous les cookies (cookies à des fins de marketing inclus). Votre consentement est libre et peut être retiré à tout moment.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.

Accepter

Communiqué de presse

CLAAS améliore sa rentabilité avec un chiffre d'affaires en hausse

Le chiffre d'affaires de CLAAS, l'un des leaders internationaux de la construction de machines agricoles, a atteint un nouveau record en culminant à 3,889 milliards d’euros (exercice précédent 3,761 milliards d’euros). Le résultat avant impôts a augmenté sensiblement, atteignant 226 millions d’euros (184 millions d’euros à l'exercice précédent).

  • Augmentation du chiffre d’affaires de 3,4 % à un nouveau record de 3,88 milliards d’euros
  • Atteignant 226 millions d’euros, le résultat avant impôts affiche une nette amélioration
  • Les dépenses engagées pour la recherche et le développement atteignent un niveau record
  • Perspectives pour 2019 : légère augmentation du chiffre d'affaires et résultats stables

« Nous avons poursuivi notre croissance dans un environnement de marché volatile et notre rentabilité s'est sensiblement améliorée. Nous avons profité de fortes impulsions surtout en provenance de l’Allemagne et de l’Europe occidentale », explique Hermann Lohbeck, porte-parole de la direction du groupe CLAAS.

Les fédérations de ce secteur d'activité estiment que le marché mondial des agroéquipements professionnels a connu une évolution stable cette année. C'est dans ce contexte que CLAAS a sensiblement amélioré son chiffre d'affaires dans les pays clés que sont l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne. En Europe de l'Est, le chiffre d’affaires accuse une légère baisse dû à certains projets. Dans les pays hors de la zone européenne, l'évolution varie d'une région à l'autre. Alors que les chiffres d'affaires, exprimés en monnaie locale, qui ont été réalisés avec les pays d'Amérique du Nord ont augmenté, celui réalisé avec la Chine a reculé en raison de certaines incertitudes commerciales.

Un nouveau record pour les dépenses en Recherche et Développement.
Multipliées par deux en l’espace des dix dernières années, les sommes investies dans la recherche et le développement ont atteint 233 millions d’euros, soit un nouveau record par rapport à celles de l’exercice précédent (217 millions d’euros). CLAAS a été le premier constructeur à commercialiser la JAGUAR 960 TERRA TRAC, une ensileuse avec système de chenilles intégré. Primé, ce nouveau concept permet de préserver au mieux les sols dans toutes les conditions. Cette ensileuse JAGUAR est perfectionnée par les nouveaux becs cueilleurs de maïs ORBIS qui assurent un flux de récolte optimal. La nouvelle génération des moissonneuses-batteuses TUCANO se présente avec une gamme de modèles élargie. Pour la première fois, cette série comprend des modèles aptes à compenser des dévers pouvant aller jusqu'à 18 pourcent.

Le secteur de la récolte fourragère a connu d'importantes innovations : outre la nouvelle presse ronde ROLLANT 540 dotée du DISCO MOVE, est apparue sur le marché une faucheuse frontale présentant d'excellentes qualités d'adaptation aux sols.

Les investissements en immobilisations corporelles en augmentation sensible
CLAAS n’a pas seulement investi dans de nouveaux produits, mais aussi dans un environnement de travail favorisant l'innovation. Les investissements en biens corporels ont augmenté sensiblement. Alors que la principale ligne de montage de l'usine du Mans est en train d'être modernisée, les signaux émis dans le secteur d'activité des tracteurs restent à la croissance. Déjà remarquable, le secteur du service et des pièces de rechange orienté client va être davantage développé. On construit en effet, à Hamm, notre nouvel entrepôt à rayonnages pour stockage grande hauteur permettant de doubler le nombre d'emplacements palettes pour qu'il atteigne 58 000. Le nouveau centre d’essais et validation des composantes de machines a été achevé à l'usine mère de Harsewinkel. À ces agrandissements viennent s'ajouter d'importants investissements pour de nouvelles unités commerciales en Grande-Bretagne et en France.

Nombre d'employés dans le monde entier en légère progression
Le nombre de collaborateurs CLAAS a légèrement progressé au niveau mondial au 30 septembre 2018 pour atteindre l'effectif de 11 132 (10 961 l’année précédente). On constate une tendance semblable en Allemagne. En effet, CLAAS y emploie 5 295 personnes à la fin de l'exercice (année précédente : 5 100). Important, le nombre de personnels en formation est de 714 en 2018 (677 l’année précédente).

Le groupe CLAAS en chiffres

(IFRS)

2018

en millions d’euros

2017

en millions d’euros

Changement en %

Recettes

3 889,2

3 761,0

+3,4

BAIIDA

372,7

335,7

+11,0

Résultat avant impôts

225,7

184,5

+22,3

Bénéfice de l’exercice du groupe

152,0

115,4

+31,7

Flux de trésorerie disponible

-83,9

209,6

-140,0

Capitaux propres

1 395,5

1 293,8

+7,9

Investissement en biens corporels

160,3

130,7

+22,6

Recherche et développement

233,4

217,6

+7,3

Solde du bilan

3 384,7

3 232,8

+4,7

Nombre d’employés à la date de référence (30/09)

11 132

10 961

+1,6

Perspectives
Pour l’exercice 2019, CLAAS prévoit une évolution stable des marchés mondiaux des agroéquipements, en dépit de certaines incertitudes régionales. L'un des moteurs reste la demande, toujours en hausse, de technologie agricole professionnelle. Les risques généraux résident en particulier dans les conflits commerciaux mondiaux, qui touchent aussi les biens agricoles. En raison de cette estimation du marché, CLAAS devrait dans l'exercice actuel voir son chiffre d'affaires légèrement progresser au-dessus du niveau de l'année précédente et connaître un résultat avant impôts stable.